Temps d'approfondissement personnel du mercredi 22 septembre

le 22/09/2021


Pendant cette université des communicants, nous vous proposons des pistes pour un temps de prière personnelle, à partir de la Parole de Dieu du jour, préparées par une carmélite de Lisieux.

Lire Esdras 9, 5-9 sur le site de l'AELF

 

Nous sommes à l’époque de la reconstruction du Temple et le prêtre Esdras prie… Il prie en faisant mémoire des malheurs de son peuple, en faisant mémoire aussi des raisons qui ont amené ce malheur. Par là-même, il fait œuvre de vérité et c’est la condition d’une prière ajustée à Dieu. 
Mais ce qui est beau, c’est qu’il fait le lien avec la fidélité de son Dieu : « Voici que tout à coup la pitié du Seigneur notre Dieu… a fait briller nos yeux… dans cet esclavage (conséquence de notre péché), notre Dieu ne nous a pas abandonnés : il nous a concilié la faveur des rois de Perse… pour que nous puissions restaurer le Temple de notre Dieu et relever ses ruines… » 
Esdras s’émerveille de la fidélité de Dieu au cœur même du péché de son peuple, qui passe par une médiation bien surprenante : la faveur des rois des Perses ! Dieu se joue des causes secondes pour nous relever, nous restaurer dans notre dignité de fils : voilà une vraie cause d’espérance ! 
Il n’est pas nécessaire d’attendre d’un événement extérieur le rétablissement de notre situation devenue désastreuse, et cela est même illusoire. La raison de notre espérance est à l’intérieur de nous : dans la fidélité de Dieu à son Alliance. Le reste est de l’ordre de l’événementiel, du provisoire.

Sr Marie-Pascale de l’Église, ocd